Les 5 objectifs stratégiques

efiQlim se base sur 5 objectifs stratégiques qui représentent les axes selon lesquels Holstein Switzerland souhaite s’orienter. Ces objectifs ne sont volontairement pas priorisés et sont donc présentés dans l’ordre alphabétique. Ils correspondent à une vision globale de l’élevage Holstein et offrent à chaque éleveur la liberté de définir lui-même ses priorités.

De plus, afin de permettre aux éleveurs de se situer sur une échelle relative à ces objectifs, Holstein Switzerland a identifié des indicateurs issus des données qui sont en sa possession, c’est-à-dire soit par les données du herdbook, soit par les données du contrôle laitier, ou parce qu’elles sont transmises par les éleveurs. Ainsi, un « indice efiQlim » pourra être calculé sans créer de surcroît de travail pour les éleveurs.

Pour chaque indicateur, une valeur-cible, un délai et une proportion de troupeau sont déterminés. La valeur-cible est basée sur des éléments concrets et définie en valeur absolue.

Les valeurs actuelles correspondent au pourcentage des animaux qui atteignent la valeur-cible (état au 30.11.2021). Cela permet d’avoir à la fois des valeurs pour la population Holstein, mais également à chaque troupeau individuel de se situer. Les valeurs à atteindre sont le pourcentage des vaches du troupeau qui correspondent au critère. D’abord fixés à court terme (2025), ces pourcentages sont destinés à évoluer avec le temps.

Les valeurs sont fixées selon les critères SMART (spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporairement définis).

indice-efiqlim-actuel

But recherché : Les vaches Holstein sont robustes et en pleine santé et les éleveurs sont attentifs à leur bien-être.
En définissant le bien-être animal comme objectif, Holstein Switzerland démontre toute l’importance qu’elle accorde au respect des animaux et ancre le principe que seules des vaches gardées dans des conditions optimales sont en pleine santé.

Indicateur Valeur-cible Délai

But* 

Valeur actuelle ** 

Acétone : < 0.20 mmol/L 2025 > 95% 96%
BCS : entre 2.75 et 3.25 2025 > 90% 82%
Cellules : pesées à < 100’000 cell. 2025 > 75% 68%
Données santé : en bonne santé 2025 > 86% 84% sans mamm.
Polled (sans cornes) : gène P 2025 > 15% 8%
Stress (MIR) : pas encore évalué      

 * But, % du troupeau à la valeur-cible
** Valeur actuelle en % des vaches

Si la vache est gardée dans de bonnes conditions, son état corporel et les paramètres « santé » de sa production laitière (acétone et cellules) sont bons. De plus, l’encouragement d’un élevage sans cornes correspond également à un meilleur bien-être, pour des raisons de calme et de réduction de la dangerosité.
L’indicateur de stress mesuré dans le lait n’est pour l’instant pas encore disponible.

But recherché : Les éleveurs Holstein visent une production utilisant le moins de ressources (intrants) possible.
La préservation des ressources est indispensable afin d’assurer une production durable et respectueuse de l’environnement. Afin de pouvoir produire des denrées alimentaires permettant de combler les besoins d’une population croissante, Holstein Switzerland définit l’efficience comme la clé de voûte de tout le système de production.

Indicateur Valeur-cible Délai

But*  

Valeur actuelle **
Efficacité alimentaire : pas encore évalué      
Fertilité (NRR 75) : Taux de non-retour 75 2025 > 60% 57%
Persistance : 85%-95% 2025 > 25% 23%
Production par jour de vie : ≥15.0 kg 2025 > 36% 34 %
Hauteur à la croupe : primipares 150-154 cm 2025 > 50% 49%

 * But, % du troupeau à la valeur-cible
** Valeur actuelle en % des vaches

L’efficacité alimentaire, donnée pas encore évaluée, permet de chiffrer le ratio entre la ration et la production.
Les autres indicateurs d’une production laitière efficiente sont l’expression d’une durée improductive réduite à son minimum (bonne fertilité, bonne persistance, production par jour de vie élevée).

La hauteur à la croupe est aussi retenue comme critère, afin d’éviter d’avoir de trop grands animaux pour lesquels les besoins d’entretien sont trop élevés.

But recherché : Les vaches Holstein vivent et produisent longtemps.
La durée de vie, mais surtout la durée de vie productive des vaches laitières revêt une grande importance économique pour les exploitations, mais elle a aussi une influence considérable sur les émissions de gaz à effet de serre. En définissant la longévité comme objectif, Holstein Switzerland cherche l’optimum d’une durée de vie productive afin de concilier l’amélioration de la race tout en diminuant les émissions.

Indicateur Valeur-cible Délai But* Valeur actuelle **
Nbre de jours de vie : ≥ 2’300 2025 > 43% 40%
Lactations clôturées : ≥ 4 2025 > 29% 26%
Production à vie : ≥ 40’000kg 2025 > 28% 25%

 * But, % du troupeau à la valeur-cible
** Valeur actuelle en % des vaches

Les indicateurs d’une longévité optimale sont, outre les jours de vie et les lactations clôturées, la production à vie, qui exprime le succès de la sélection pour des animaux durablement productifs !

But recherché : Les vaches Holstein valorisent de manière optimale les fourrages grossier et leur impact sur l’environnement est minimal.
Les vaches sont les animaux qui peuvent valoriser au mieux les fourrages grossiers qui sont produits en masse dans notre verte Suisse. En plaçant cet aspect de la protection du climat dans ses priorités, Holstein Switzerland encourage la production de fourrages de qualité optimale, afin de mettre à disposition des animaux des rations équilibrées et de minimiser l’impact environnemental et la concurrence alimentaire.

Indicateur Valeur-cible Délai But* Valeur actuelle **
Persistance : 85%-95% 2025 > 25% 23%
Production par jour de vie : ≥ 15.0 kg 2025 > 36% 34 %
Méthane (MIR) : pas encore évalué
Urée dans le lait entre 15 et 25 mg/dl 2025 > 60% 52%

 * But, % du troupeau à la valeur-cible
** Valeur actuelle en % des vaches

Avec une bonne persistance, les émissions par kg de lait produit sont inférieures.
Le critère de la production par jour de vie est le critère global le plus pertinent afin de mesurer la durabilité de la production laitière, car il prend en considération aussi bien les émissions de gaz à effet de serre que la perte en éléments nutritifs par kg de lait produit.
Le méthane dans le lait n’est pas encore disponible, mais par contre, le taux d’urée dans le lait est une valeur importante en lien avec les émissions d’azote.

But recherché : Les vaches Holstein produisent du lait de la meilleure qualité possible.
Les vaches sont élevées dans le but de la production laitière. En fixant cet objectif, Holstein Switzerland souhaite s’assurer que le lait soit produit dans des conditions optimales afin de correspondre aux critères de qualité les plus exigeants.

Indicateur Valeur-cible Délai But* Valeur actuelle **
Bêta-caséine : gène A2 2025 > 50% 49%
Kappa-caséine : gène B 2025 > 40% 36%
Cellules : pesées à < 100’000 cell. 2025 > 75% 68%
MID: pas encore évalué      
Profil des acides gras : pas encore évalué      
Teneurs (MG) : ≥ 4.0% 2025 > 50% 50%
Teneurs (prot.): ≥ 3.4% 2025 > 30% 28%
Tarissement sans antibios : pas d’antibiotique 2025 > 45% 37%

 * But, % du troupeau à la valeur-cible
** Valeur actuelle en % des vaches

Les critères de consommation et de transformation du lait sont de plus en plus exigeants. Outre les teneurs standard qui définissent la qualité du lait (MG et prot.), la bêta- et la kappa-caséine sont des protéines qui influencent la fromageabilité du lait, tout comme le profil des acides gras, malheureusement pas encore disponible.
Un tarissement sans antibiotiques est également souhaité.